Auteur - Théodore

Gestion des déplacements professionnels : Comment choisir votre société de Taxi ou VTC ?

La gestion des voyages d’affaires, ou plus simplement des déplacements professionnels, constitue pour les entreprises une vraie préoccupation. Quel fournisseur de transport choisir ? La comparaison des différentes offres de transport n’est pas facile. Voici quelques clés pour vous aider dans le choix de votre prestataire :

Comparer les prix : mission impossible ?

Le premier critère de choix pour une entreprise sera probablement le prix. En pratique, la comparaison des prix est très difficile : une course de taxi ou de VTC n’est pas un objet standard : il existe une infinité de points de départs et de points d’arrivée, et les prix varient également en fonction de l’heure et des conditions de circulation.

Ainsi, les plateformes de VTC appliquent une tarification fluctuante en fonction du niveau de l’offre et de la demande. Le prix d’un trajet pourra varier du simple au double si la demande est forte. Les plateformes de taxi appliquent quant à elle des tarifs moins fluctuants (car encadrés) mais le prix de la course fixé par le compteur dépendra du trajet d’approche du chauffeur et du chemin parcouru, ce qui introduit une forte incertitude sur les prix.

Dans tous les cas, comparer les prix des courses de taxi/VTC sera difficile, parce que vos collaborateurs ne réaliseront pas un seul trajet mais une multitude de trajets à différents moments de la journée.

IcebergEt attention aux coûts cachés : le prix des courses constitue la partie visible de l’iceberg. Voici quelques prestations parfois facturées au prix fort :

Abonnement prioritaire : vous payez pour avoir un chauffeur plus rapidement (en pratique, ce n’est pas toujours efficace),

Facturation fin de mois : vous payez pour pouvoir régler toutes vos courses en fin de mois (ce qui peut vous coûter jusqu’à 10% de leur prix),

Pourboire automatique aux chauffeurs : le prix des courses est automatiquement majoré d’un pourboire obligatoire (c’est une manière d’augmenter la rémunération du chauffeur, notamment pour les taxis dont les tarifs sont encadrés),

Abonnement entreprise : vous payez un abonnement pour couvrir les « frais administratifs » et « frais de gestion »…

 

Comment faire pour choisir le bon prestataire ?

 

Avant de comparer les offres, définissez votre besoin

Toutes les entreprises n’ont pas les mêmes besoins de transport. Analysez le vôtre avant de choisir votre prestataire. Voici les critères que vous devez regarder :

Réservation immédiate ou réservation à l’avance ?

Toutes les plateformes ne proposent pas les mêmes services. Certaines ne feront que de la réservation à l’avance, d’autres seulement de la réservation immédiate, enfin d’autres encore proposeront les deux possibilités.

La réservation à l’avance d’un chauffeur permet de se rassurer, d’être sûr qu’un chauffeur sera là pour transporter votre collaborateur. C’est particulièrement utile pour les trajets aéroports ou pour les rendez vous planifiés à l’avance. La réservation immédiate offre quant à elle davantage de flexibilité, c’est pratique lorsqu’on ne connaît pas à l’avance l’heure de fin d’un rendez vous par exemple. En revanche, il peut arriver qu’aucun chauffeur ne soit disponible lorsque vous en aurez besoin.

Si les collaborateurs de votre entreprise se rendent fréquemment à l’aéroport ou à la gare, ou s’ils ont des rendez vous planifiés à l’avance, privilégiez un fournisseur vous permettant de planifier les déplacements. A l’inverse, si vous recherchez avant tout la flexibilité, privilégiez la possibilité de réserver dans l’immédiat.

Possibilité de réserver pour un tiers

Est ce que chacun de vos collaborateur disposera d’un compte pour réserver ou bien une personne va t elle s’occuper de la gestion des déplacements pour l’ensemble de l’entreprise ? Est ce que vous réservez pour des clients ? Il est important de savoir si la plateforme propose des réservations pour autrui.

La réservation pour un tiers constitue une fonctionnalité bien pratique dans la vie de l’entreprise. Elle permettra à une même personne de réserver pour tous vos collaborateurs mais également pour vos clients.

Gestion des notes de frais

Il est important pour une entreprise de pouvoir inscrire les notes de frais de ses collaborateurs dans la comptabilité. Selon la taille de l’entreprise, on veillera donc :

  • à disposer de la possibilité d’édition de factures voire de reportings mensuels,
  • si l’entreprise est de taille importante et dispose d’une solution de gestion de notes de frais (type Concur), on veillera à ce que le système de la plateforme de taxi/VTC s’interface avec le logiciel de l’entreprise

S’agissant de la gestion des notes de frais, il convient de conserver une approche simple : pour les petites entreprises, l’édition centralisée de factures avec un reporting mensuel suffit, inutile de faire plus compliqué. En revanche, les grandes entreprises gagneront à ce que les notes de frais soient automatiquement saisies dans leur solution de gestion.

Couverture géographique

Où vos collaborateurs se déplacent-ils ? Afin de gérer au mieux les notes de frais, il est préférable que le fournisseur vers lequel votre choix s’orientera propose ses services sur l’ensemble (ou la grande majorité) du territoire dans lequel vos collaborateurs se déplacent.

Avoir un fournisseur opérant là ou vos personnels se déplacent, c’est pouvoir centraliser l’ensemble de vos besoins de transport.

 

Puis faites un comparatif des offres

CalculUne fois que vous aurez trouvé une liste de prestataires susceptibles de répondre à votre besoin, vous pouvez vous lancer dans la comparaison des prix. Nous avons évoqué les raisons pour lesquelles la comparaison de prix de prestations de transport de taxi/VTC est un exercice difficile.

Voici une méthode que vous pouvez appliquer :

1 – prenez les 5 courses que vous effectuez le plus souvent et trouvez le prix de chacune de ces courses. Vous pouvez trouver le prix de ces courses directement en ligne sur le site du prestataire. Attention aux prix qui fluctuent, essayez de prendre des trajets représentatifs. Faites en la moyenne, vous obtenez alors un prix moyen de la course.

2 – Multipliez ce prix moyen par le nombre de courses que vous faites par an. Vous êtes une petite entreprise ? prévoyez 10 courses/mois soit 120 courses/an. Vous êtes une grande entreprise ? Vous avez probablement une meilleure estimation du nombre de courses réalisées.

3 – Ajoutez tous les frais « cachés » : abonnements, pourboires obligatoires, frais de facturation… Vous obtenez alors le budget de transport projeté.

Répétez cette opération pour tous les prestataires. Et puis comparez !

 

Et si vous avez mieux à faire…

Ok nous sommes là pour vous aider 🙂 Eurecab vous permet de comparer et de réserver la meilleure offre de véhicule avec chauffeur disponible.

Nous avons voulu créer une solution simple et transparente, parce que comparer les prix des prestations de transport c’est compliqué. Pas d’abonnement ni de frais cachés. Tous nos prix sont disponibles en ligne.

 

Découvrez notre offre entreprise

 

 

Vous méritez des SuperChauffeurs !

Comment faire en sorte de vous proposer le/la meilleur(e) chauffeur(e) pour vos trajets ?

Pour vous aider dans votre quête du chauffeur idéal, nous avons développé deux fonctionnalités que vous allez adorer :

Le Tinder des chauffeurs

Tinder

Vous connaissez Tinder, cette application de rencontres qui permet grâce à un simple glissement de pouce d’indiquer sa sympathie pour une personne ? Un développeur d’Eurecab a eu l’idée pas si détraquée de transposer ce concept chez nous.

Concrètement, vous pouvez désormais, à l’issue de chaque course, dire si vous avez aimé voyager avec votre chauffeur, il vous sera par la suite proposé en priorité lors de vos futures réservations. A l’inverse vous pouvez également nous indiquer si vous ne souhaitez plus voyager avec un chauffeur, il disparaîtra alors de votre univers, comme par magie.

Les SuperChauffeur(e)s

C’est votre première réservation sur Eurecab ? Vous n’avez alors pas encore de chauffeurs favoris. Comment faire pour choisir les meilleurs d’entre eux ? C’est pour aider les clients exigeants lors de leurs réservations que nous avons développé le label « SuperChauffeur » :

Ce label est très sélectif : moins de 10% des chauffeurs l’obtiennent. Il sanctionne une excellente qualité de service : les SuperChauffeurs font preuve d’une ponctualité suisse, d’un sens de l’accueil italien et d’une politesse britannique. Réserver un SuperChauffeur, c’est donc l’assurance d’un voyage parfaitement réussi.

Aussi, si vous avez l’opportunité de réserver un SuperChauffeur, foncez, vous ne serez pas déçu !

Nouvelle appli mobile Eurecab (et autres nouveautés)

La première version de notre appli mobile date de novembre 2017. Vous nous avez fait de nombreux retours et nous vous en remercions. Toute l’équipe a travaillé à son développement (enfin surtout les développeurs) et nous sommes heureux de vous présenter cette nouvelle version… En voici les principales nouveautés :

Uber inclus dans les résultats de recherche

Uber Eurecab« Quoi t’es un comparateur et t’as pas Uber ? » Vous ne pouvez pas savoir le nombre de fois que nous avons entendu cette phrase.

Dont acte. Uber est désormais présent dans les résultats de recherche. Il vous suffit de cliquer sur le bouton Uber pour être directement redirigé vers votre appli Uber, avec votre trajet pré-renseigné. Comme ça, vous pouvez choisir. Pratique en période de majoration tarifaire 🙂 Pour info, Uber est seulement affiché pour les réservations dans l’immédiat.

Teasing : nous sommes en train d’intégrer d’autres partenaires…

 

Réservation instantanée et affichage du taux d’acceptation

Sur Eurecab, vous pouvez réserver une course auprès de centrales de réservation (SnapCar, LeCab, Uber…) ou directement auprès de chauffeurs. Le problème qui pouvait survenir était que nous n’avions jusque là pas accès aux agendas des chauffeurs. En conséquence, il vous fallait attendre la réponse du chauffeur pour être sûr(e) que votre réservation était bien validée.

Dans 70% des cas, la réservation était confirmée sans problème. Mais dans 30% des cas, nous vous disions « Euh en fait le chauffeur que vous aviez choisi n’est pas disponible, nous sommes désolés hein ». Pas terrible…

Il nous fallait faire quelque chose… Du coup nous proposons désormais aux chauffeurs de nous ouvrir leur agenda, ce qui nous permet de vous proposer des courses en confirmation immédiate. Pour ces courses, plus besoin donc d’attendre la réponse. C’est confirmé tout de suite.

Nous en avons aussi profité pour afficher la « réactivité » du chauffeur. Tous les chauffeurs ne pouvant ou voulant pas ouvrir leurs agendas, c’est un moyen de vous présenter ceux qui répondent rapidement et qui ont le plus grand taux d’acceptation des courses.

Mise à niveau de l’écran de recherche

L’écran de réservation était un peu austère… Deux champs de saisie pour indiquer les adresses et un bouton rechercher. Nous avons modernisé cet écran et en avons profité pour inclure la géolocalisation (plus besoin de saisir votre adresse de départ), la conservation de vos adresses historiques (vous n’aurez plus à saisir les adresses que vous utilisez souvent) ainsi qu’une carte pour représenter votre trajet.

Nous espérons sincèrement que vous apprécierez ces changements. Vous pouvez télécharger l’appli ici (et si le coeur vous en dit laisser un bon avis sur les stores, cela nous aide beaucoup) :

Eurecab Google PLay

Eurecab Appstore

Nouveauté : les courses à réservation instantanée

Réservation instantanée Eurecab

Désolé, votre chauffeur n’est pas disponible

 

Peut être avez vous déjà fait la désagréable expérience de faire une demande de réservation sur Eurecab auprès d’un chauffeur qui s’est révélé ne pas être disponible. Bien sûr, vous avez été prévenu(e) et votre carte bleue n’a pas été prélevée, mais c’est pénible. Très pénible. Nous vous présentons nos excuses si vous vous êtes retrouvé(e) dans une telle situation.

 

Pourquoi un tel refus ? Eurecab est une plateforme qui permet à chaque chauffeur d’opérer en son nom et à ses prix. L’idée est que nous mettons à disposition des chauffeurs un profil qu’ils peuvent configurer (prix, photos…). Un des grands problèmes que nous rencontrions était la non connaissance des disponibilités réelles des chauffeurs. Il leur était en effet impossible de renseigner leurs créneaux de disponibiltié. De ce fait, de trop nombreuses demandes de courses ne trouvaient pas preneur.

Ok Eurecab, affiche moi les chauffeurs disponibles

 

Pour éviter ce problème, nous avons mis en place les courses en réservation instantanée. Concrètement, vous trouverez désormais sur Eurecab des chauffeurs qui nous ouvrent leur agenda et pour lesquels nous sommes en mesure de vous garantir l’acceptation de votre demande de course. Ces chauffeurs sont signalés par la mention « Réservation instantanée » :

Retrouvez les chauffeurs en réservation instantanée

Pour celles et ceux qui connaissent, nous nous sommes inspirés de Airbnb et Drivy qui proposent également des réservations en acceptation immédiate. Les chauffeurs en confirmation immédiate bénéficient ainsi d’une mise en valeur dans les résultats de recherche, et nous espérons pouvoir vous proposer très bientôt une large offre, non seulement à Paris, mais aussi à Lyon, Marseille, Bordeaux, Toulouse, Nantes, Strasbourg et Lille.

A bientôt !

Théodore

 

Chauffeurs partenaires, nous avons une surprise pour vous

Tout d’abord bonne année à toutes et à tous. Pour bien commencer l’année, nous vous avons préparé une surprise 🙂

On se demandait comment vous faire plaisir et vous proposer une offre imbattable. Une offre vraiment imbattable…

via GIPHY

Les courses à zéro commission

Difficile de faire moins cher non ? Tous les chauffeurs peuvent désormais utiliser gratuitement la plateforme Eurecab.

Comment ? C’est très simple, rendez-vous dans votre espace transporteur, vous y découvrirez une section parrainage. Donnez votre code parrain à un client, et vous ne paierez plus les commissions sur les courses qu’il réalisera. Vous pouvez donc utiliser gratuitement la plateforme Eurecab.

Pour vous faciliter la vie, nous avons inclus des liens pour partager votre annonce dans la section parrainage. Partagez les et laissez la magie des réseaux sociaux opérer (demandez à vos amis de vous aider un peu en partageant également). Vous gagnerez des clients en restant assis sur votre canapé 🙂 Et pour les courses des clients apportés par Eurecab, la commission reste la moins chère du marché (12%).

Vous en voulez encore plus ? Ok, Ok… on va voir…

 

C’est vous qui choisissez les prix et les courses que vous souhaitez réaliser

Nous avons amélioré notre interface de prix. Vous pouvez désormais choisir les courses qui vous intéressent (et seulement celles-la).

Comment ? Grâce à notre nouvelle interface, c’est vous qui décidez :

  • Vous voulez des courses qui démarrent près de chez vous ? C’est possible
  • Vous voulez uniquement des grandes courses ? C’est possible aussi
  • Vous voulez des courses pour vous rendre à l’aéroport mais pas pour en repartir (à cause des retards d’avion) ? C’est encore possible !
  • Vous voulez choisir en plus vos prix ?  A vos ordres, c’est vous qui décidez 🙂

Sur Eurecab, chaque chauffeur choisit ses prix et le type de course qu’il veut réaliser. Vous voulez vous inscrire ? C’est ici :

Inscrivez-vous

A bientôt 🙂

 

Un nouveau logo et de nouvelles couleurs pour Eurecab

Avant de vous présenter notre nouvelle identité visuelle, commençons par remercier notre chauffeur souriant sur notre page d’accueil. En dépit de ses origines modestes -la photo est le résultat du travail d’un freelance en Turquie pour 40€- il a vaillamment accueilli les visiteurs du site et  a su garder le sourire même après quasiment un million d’affichages. Merci donc à lui pour son dévouement sans faille.

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Nous souhaitons également adresser nos remerciements à notre (désormais) ancien logo :

Ce logo a été le résultat du travail d’une web designer, dont la conception de logos n’est pas vraiment le métier, et des deux fondateurs d’Eurecab, dont la conception de logos n’est vraiment pas le métier.

Remarquons qu’en dépit d’un look un peu démodé et un certain manque d’originalité, il ne laissait pas totalement indifférent. Il nous a ainsi valu une mise en demeure de la part de la société SNGT (les taxis G7) qui nous a accusé de vouloir plagier le logo de leur société « Ecab ». Si vous aimez la prose juridique, vous pouvez lire la mise en demeure ici : Mise en demeure SNGT Eurecab, ainsi que la réponse que nous avons dû apporter : Eurecab_réponse_mise_en_demeure_SNGT. Nous aimions tellement notre logo que nous l’avons défendu corps et âmes (enfin presque).

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Un nouveau logo

Nous trouvions notre précédente identité visuelle trop passe partout et sans âme. Nous avions à coeur de disposer de quelque chose de plus moderne et personnalisé. Le premier élément de changé fut le logo. Nous avons donc demandé à Mathilde Fallot de nous aider. Voici quelles ont été ses premières propositions :  Logos Eurecab premières propositions

Vous remarquez que le « pinpoint » du précédent logo (le sigle autour de la lettre « E ») a laissé la place à une flèche qui a deux fonctions. La première, de lecture à peu près immédiate, est de transmettre une notion de direction : Eurecab vous permet de vous déplacer.

La seconde, de lecture moins évidente, permet de clarifier la prononciation et la construction du mot « Eurecab ». En effet, vous pouvez voir à la base de la flèche un accent circonflexe qui rappelle le mot « Eurêka ». Eurecab a en effet été formé par contraction entre Eurêka! et Cab : j’ai trouvé mon cab. Enfin, la flèche est incliné comme un accent aigü, ce qui permet de mettre en avant la prononciation « EurÉcab ». Certaines personnes prononcent en effet « Eurecab » (imaginez les cabs du département de l’Eure) ou bien Eurocab (imaginez les Cabs européens). Voici donc la version finalement retenue :

La construction d’une identité visuelle

Nouveau logo, nouvelle identité. Nous avons tout d’abord pensé à faire quelque chose de très classique : un design minimaliste avec une grande photo en homepage. Cette manière de faire, popularisée par Airbnb (qui en est revenu depuis), est suivie par d’innombrables sites. Elle a fait la preuve de son efficacité : la photo permet immédiatement de savoir de quel service il s’agit, tandis que le formulaire en haut de page invite l’utilisateur à entrer dans le dialogue de vente. Simple et efficace donc.

Après réflexion, nous avons cependant choisi de ne pas suivre cette voie. En effet, si ce design est efficace, le fait qu’il soit aussi répandu risquait de nous conduire à une forme de banalisation. Nous risquions de ressembler à un site disponible sur étagère. Or, notre motivation pour refondre notre identité visuelle découlait d’un souhait de personnalisation et de modernité, nous ne voulions pas faire l’inverse. Nous avons donc écarté le choix de la classique photo d’un chauffeur en page d’accueil. Ce choix peut paraitre risqué, tant il est important pour un site ecommerce de viser l’efficacité et d’optimiser chaque étape du tunnel de vente, mais nous ne souhaitions pas tomber dans une forme de banalité. Nous ne voulions pas que notre site ait un air factice.

Image illustrant un call center. Parité homme-femme, quota ethnique, tout le monde est mince, souriant et a les dents blanches. Bref, personne n’y croit. Nous ne voulions pas ressembler à cela.

 

Nous avons donc opté pour un design construit autour d’une illustration en lieu et place d’une photo. De notre point de vue, l’illustration apporte un aspect sympathique, rafraichissant et chaleureux. Nous avons souhaité par ce choix souligner la proximité entre clients et chauffeurs : sur Eurecab, les clients peuvent choisir leurs chauffeurs, il ne s’agit pas de services rendus par des anonymes.

Egalement, nous avons souhaité que le design d’Eurecab laisse une place aux chauffeurs (ou centrales de réservation) proposant leurs services sur la plateforme. En effet, Eurecab est une place de marché, Eurecab propose les services de chauffeurs ou centrales tiers, il s’est agit de trouver l’équilibre pour permettre à d’autres marques « d’exister » sur le site…

De l’illustration à la page web

Après nous avoir demandé de choisir une couleur -en l’occurrence le jaune or- Mathilde (toujours elle) nous a proposé une illustration que nous avons immédiatement adoptée. Il restait à construire les nouvelles pages du site autour de cette identité. Ce travail fut relativement long et jalonné d’itérations. Dans les grandes lignes, nous avons été guidés par les considérations suivantes :

  • Le formulaire de recherche devait être clairement identifiable et conserver une disposition classique (l’entrée du tunnel de conversion est très importante…),
  • Le service que nous rendons devait rester également intelligible, ce qui impliquait de conserver une baseline bien en évidence. Ce point était d’autant plus important que nous avions choisi une illustration qui est par nature moins figurative qu’une photo,
  • L’illustration ne devait pas tomber dans le cartoon : pas de messages en majuscules en gras, suffisamment d’espace entre les blocs… Nous aimions le coté « frais » de l’illustration, mais il fallait quand même garder une note professionnelle et ne pas sacrifier la lisibilité,
  • Enfin, nous avons cheminé vers quelque chose de plus épuré. Nous avons aéré les sections, supprimé les titres en majuscule, réduit l’épaisseur des polices… toujours dans un soucis de clarté et de lisibilité.

 

Vous trouverez ci-dessous quelques unes des versions intermédiaires de notre nouvelle page d’accueil :

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Et finalement, voici la page que nous avons retenue :

Bilan

Avec la croissance et l’évolution d’Eurecab, nous devions rendre plus attractive notre page d’accueil et créer une identité visuelle. La refonte de cette identité a été un projet dont l’ampleur a peut être dépassé ce à quoi nous nous attendions. Nous avons pris le parti de laisser libre cours aux créatifs pour nous guider que ce soit pour la réalisation du logo ou de l’identité visuelle. Nous souhaitions en effet ne pas brider les bonnes idées et laisser s’exprimer les compétences. Par contre, nous nous sommes montrés plus tatillons sur l’ergonomie et la lisibilité générale (un grand merci à Mathilde pour sa patience au cours des nombreuses itérations!). Pas question en effet de concevoir des pages qui n’auraient pas été comprises ou dont l’ergonomie aurait laissé à désirer.

Nous espérons avoir réussi à atteindre cet objectif et serions ravis si le résultat final vous satisfait autant qu’il nous plait !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Eurecab intègre LeCab et SnapCar dans son offre

Après de longs mois de travail, nous sommes très heureux de vous annoncer l’intégration des offres LeCab et Snapcar dans le catalogue Eurecab. Désormais, il est possible de réserver auprès de ces deux partenaires à partir de notre site. Grâce à cette intégration, et bientôt à celle d’autres centrales de réservation, nous souhaitons vous proposer une offre toujours plus attractive :

Une offre encore plus compétitive

Eurecab proposait jusqu’à présent une offre très compétitive pour les courses grande distance, par exemple les trajets aéroport. Mais force est de reconnaître que pour les courses « petite distance », l’offre n’était pas la mieux positionnée.

Il est par exemple possible de réserver sur Eurecab un trajet Paris nord-Roissy CDG à 34€, alors que les taxis le proposeront à 50€ et Uber à 45€ au minimum. Pour les courses plus longues, l’écart est encore plus significatif.

En revanche, pour les petites courses, les tarifs étaient peu attractifs. Désormais, avec l’intégration de SnapCar et LeCab, nous vous proposons des courses à partir de 8€.

L’accès à la réservation dans l’immédiat

Réservez votre SnapCar ou votre LeCab directement à partir du site Eurecab

Réservez votre SnapCar ou votre LeCab directement à partir du site Eurecab

Jusqu’à présent, pour réserver sur Eurecab, il fallait s’y prendre au moins deux heures à l’avance. Pas très pratique lorsque l’on sort au restaurant ou chez des amis.

L’inclusion des centrales de réservation permet de résoudre ce problème. Désormais, vous pouvez réserver votre véhicule dans l’immédiat, il arrivera dans les 5-10 minutes !

Notre ambition reste toujours la même : vous proposer les meilleurs chauffeurs au meilleur prix. Nous intégrerons dans un futur proche davantage de partenaires.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Les prix des transferts aéroport sur Eurecab

prix trajets aeroport

Quels sont les prix moyens des transferts aéroport en véhicule avec chauffeur ? La question intéresse aussi bien les clients, qui souhaitent réserver au meilleur prix, que les chauffeurs, qui souhaitent savoir comment positionner leurs prix.

En tant que place de marché, Eurecab est un observateur privilégié des prix des transferts aéroport. Chaque société présente sur Eurecab est en effet libre de fixer elle-même ses prix. Dans le même temps, lorsqu’un client fait une recherche de course, il a accès à toutes les offres et peut les comparer (prix, mais aussi avis clients, véhicule…). De ce fait, un équilibre offre/demande se crée. C’est ce point d’équilibre que examinons dans cet article.

Nous reprenons ici les évolutions de prix sur les deux trajets les plus courants enregistrés sur la plateforme : les transferts Paris-Orly et Paris-Roissy CDG, chacun de ces trajets pouvant être réalisé dans les deux sens. Nous ne retenons que les prix des courses réalisées en catégorie Eco (l’équivalent de Uber X). Les demandes de courses non acceptées par les chauffeurs ou les courses annulées par les clients ne sont pas prises en compte. Enfin, tous les trajets sur Eurecab sont -pour encore quelques semaines- réservés à l’avance.

Pour chacun de ces trajets, nous présentons trois chiffres : le prix moyen, le prix minimum et le prix maximum. Voici les résultats.

Prix des transferts Paris-Orly en véhicule avec chauffeur

Prix des transferts paris Orly

Prix des transferts Paris-Orly (ou inversement) en berline catégorie Eco. Il s’agit de berline de type Peugeot 508 ou équivalent.

Prix des transferts Paris-Roissy CDG en véhicule avec chauffeur

Prix des transferts Paris - Roissy CDG

Prix des transferts Paris-Roissy CDG (ou inversement) en berline catégorie Eco. Il s’agit de berline de type Peugeot 508 ou équivalent.

Que peut-on dire de ces prix ?

Il peut paraître surprenant de voir des prix minimum à 22€ pour Paris-Orly et à 25€ pour Paris-Roissy. De telles courses restent toutefois relativement rares. Il s’agit souvent :

  • soit de courses tombant opportunément (par exemple, évitant un retour à vide de l’aéroport). Certains chauffeurs préfèrent donc faire une course peu payée plutôt que de retourner à Paris sans passager.
  • soit de courses au départ des arrondissements les plus proches des aéroports ou/et à des heures où la circulation est fluide. On peut comprendre qu’une course de la porte d’Orléans vers l’aéroport d’Orly prenne moins de temps qu’une course de la porte de la Chapelle vers ce même aéroport. Certains chauffeurs en tiennent compte dans leurs tarifs.

Pour les statisticiens, l’écart type sur les 3 derniers mois est de 3,8€ sur Paris-Roissy CDG et de 3,5€ sur Paris-Orly.

Inversement, les maximums de prix se situent au double du niveau des prix minimums. Cela montre que certains clients sont prêts à payer davantage pour bénéficier d’un service meilleur. Il semble cependant y avoir un seuil psychologique au delà duquel ils ne sont pas prêts à aller : 40€ pour Orly et 50€ pour Roissy CDG.

Enfin, on dénote une baisse des prix entre septembre 2015 et mars 2016, suivie d’une remontée. Pourquoi ce phénomène ?

  • La première raison est que nous avons modifié notre algorithme de classement en février 2016. Avant cette date, les offres étaient classées par prix uniquement, ce qui entraînait une course au prix le plus bas, parfois au détriment de la qualité. Désormais, le classement des offres repose sur le prix, la qualité et le taux d’acceptation des courses. Les premières offres affichées ne sont donc plus nécessairement les moins chères.
  • La deuxième raison est que nous sommes passés en modèle payant en avril 2016. Depuis cette date, Eurecab prélève une commission de 12% sur les courses. Certains chauffeurs ont répercuté ce changement dans leurs prix.
  • Enfin, nous avons connu une hausse de la demande sur la période estivale, les volumes de vente du mois de juillet ont crû de près de 70% par rapport à ceux de juin. Les chauffeurs ont pu être amenés à hausser leurs tarifs dans une logique d’équilibre offre/demande.

Vous voulez estimer le prix de votre trajet ? C'est ici !

 

 

 

[Portrait de chauffeur] Rachel Garnier : d’une voie de garage au métier de VTC

Nous inaugurons une série de portraits consacrés aux femmes et aux hommes qui vous conduisent chaque jour. Nous souhaitons vous faire découvrir qui sont ces personnes, quels sont leurs parcours, leurs quotidiens, leurs envies et leurs aspirations. Premier épisode avec Rachel Garnier, présente sur Eurecab depuis seulement 3 mois.

Une enfance entre Toulon et la Yougoslavie

Rachel est originaire de Toulon. Elle a grandi au sein d’une grande famille : 4 sœurs et 3 frères. Sa mère était infirmière et son père, coiffeur de formation, un passionné d’automobile. Parce que sa tante -missionnaire évangéliste- n’avait eu que des fils, la mère de Rachel décide de lui envoyer deux de ses filles. Direction donc Belgrade, capitale de la Yougoslavie, où Rachel passera quatre années, entre 1974 et 1978. Elle en gardera un merveilleux souvenir : des « gens accueillants qui aiment beaucoup les Français et des paysages merveilleux ». Rachel n’y est pas retournée depuis, mais elle garde des attaches avec sa tante missionnaire qui y réside toujours.

Rachel avec sa sœur, sa tante et ses fils, et des membres de l'église évangéliste

Rachel avec sa sœur, sa tante et ses fils, et des membres de l’église évangéliste

 

D’une voie de garage au métier d’ambulancier

Rachel est restée en Yougoslavie jusqu’en classe de 3eme et l’obtention de son BEPC. Elle souhaitait poursuivre par une seconde T5 et suivre un cursus musical (elle a étudié le piano). Mais, à cause du manque de places, elle se rabat sur une filière secrétariat sténodactylographe.

Sténodactylographe ? Un destin peu en phase avec les aspirations de Rachel qui avoue une réelle passion pour la conduite automobile. S’ensuit alors une succession de métiers : femme de ménage, secrétaire, gardienne d’entrepôt, secrétaire médicale, vendeuse en boulangerie… Jusqu’au jour où, prenant son destin en main, Rachel décide d’aller discuter avec des ambulanciers habitant à côté de chez elle. Nous sommes en 1998, elle passe alors le CCA (certificat de Capacité d’Ambulancier) puis le diplôme d’ambulancier.

Photo prise à la destination d'un trajet en ambulance entre Paris et Marseille

Photo prise à la destination d’un trajet en ambulance entre Paris et Marseille

Le métier d’ambulancier (en secteur privé) lui plaît beaucoup, elle l’exercera pendant 17 ans. Ce métier nécessite de grandes qualités humaines, « il faut aimer les gens, sans préjugés raciaux ou de religion » confie-t-elle. Il faut aussi une bonne dose de patience… « Les plus patients ne sont pas forcément ceux que l’on croit » dit-elle en plaisantant. Parfois, il faut savoir gérer des cas difficiles : certaines personnes sont agressives, en veulent à la terre entière, il faut alors savoir faire preuve de psychologie. D’autres fois, on apprend avec tristesse qu’un patient dont on avait pris l’habitude de le conduire à ses soins n’est plus là. C’est dur mais cela fait aussi partie du métier.

Retrouver le monde des vivants

Bien qu’elle ait exercé son métier d’ambulancier avec passion, Rachel souhaitait passer à autre chose. « Le métier d’ambulancier est physique, on peut avoir 5 étages à parcourir pour descendre (ou monter) un patient ». Bien sûr, les ambulanciers travaillent à plusieurs, mais cela reste difficile. Et puis au bout de toutes ces années, Rachel voulait « retrouver le monde des vivants ». Côtoyer la mort et la maladie quotidiennement, ça pèse aussi.

A propos du métier de chauffeur VTC, elle affirme « j’y avais déjà pensé avant d’être ambulancière, mais faute de moyen, c’était difficile. Mes dispositions financières [ndlr : le contexte réglementaire était moins favorable aussi] ne me le permettaient pas. » En 2009, Rachel a l’occasion de s’installer en région parisienne. Elle y exerce pendant encore 6 années le métier d’ambulancier, puis le déclic vient à nouveau. Mais il lui faudra attendre près de 10 mois pour obtenir sa carte professionnelle, à cause d’une faute d’orthographe sur son prénom.

Rachel tire un premier bilan de sa nouvelle vie professionnelle plutôt satisfaisant « Maintenant je transporte des clients et non plus des patients, mais toujours avec le même plaisir. Le métier de chauffeur reste également moins difficile physiquement que le métier d’ambulancier ». Les jours de repos ne sont cependant pas légion. Rachel avoue ne pas travailler le lundi « sauf quand un client habitué souhaite réserver une course ». Les horaires sont aussi élastiques, il faut notamment savoir gérer les temps morts entre deux courses.

Au quotidien, Rachel travaille seule, mais peut compter sur certains confrères pour l’aider. Il s’agit plus d’un réseau d’entraide que d’une association. Par exemple, lorsqu’un client est en retard à l’aéroport, il lui arrive de solliciter ou d’apporter de l’aide à un confrère. Ces situations sont désormais plus fréquentes, car « les retards d’avions sont nombreux et le plan vigipirate entraîne une augmentation du nombre de contrôles ». Mais il faut faire avec.

Le nettoyage du véhicule : une tâche fréquente

Le nettoyage du véhicule : une tâche fréquente

Rachel aime proposer des petits plus à ses clients (eau, bonbons…). Elle a récemment testé une offre de magazines, une attention particulièrement appréciée par la gent féminine. Elle affectionne également beaucoup le côté humain de son métier. « J’aime bien discuter avec le client, faire de petites taquineries. Certains clients préfèrent discuter et me demandent de ne pas mettre de musique. Mais d’autres préfèrent le calme. Je me souviens d’une cliente qui revenait d’un long voyage…J’ai tout de suite vu qu’elle souhaitait rester tranquille. A la fin du voyage, elle m’a remerciée de l’avoir laissée se reposer. » Pour tous ses clients, Rachel met à profit son expérience d’ambulancière pour conduire sans à-coups.

Et pour plus tard ?

« Je n’arrêterai pas, j’adore conduire ! Je suis dans mon élément au volant » affirme cette mère d’une fille de 25 ans. Fidèle à la marque Volkswagen, Rachel roule en Passat modèle 2016. Elle apprécie ce véhicule « agréable à conduire et disposant d’un grand coffre ». Cela est bien utile pour conduire certains clients très (parfois trop) chargés. Elle rêve de s’offrir la Passat finition Carat, avec toutes les options. Oui, Rachel aime vraiment conduire.

A bord, les animaux sont les bienvenus (leur transport dans un sac/une cage pourra être demandé).

A bord, les animaux sont les bienvenus (leur transport dans un sac/une cage pourra être demandé).

Elle est également secrétaire générale de l’association MJ Move. Cette association porte le message de Michael Jackson pour aider la recherche sur des maladies rare : «  Nous sommes partenaires d’associations à but caritatif. Nous entreprenons des actions d’information et de sensibilisation sur les maladies rares, et notamment sur le don de la moelle osseuse auprès de l’association Courage Ulysse Tonye, en mémoire d’un petit garçon qui était atteint d’Aplasie Médullaire. » Si vous voulez entendre « Heal the World » ou « Man in the mirror » pendant votre trajet, il n’y a qu’à demander !

sensibilisation au don de la moelle osseuse

Photo prise lors d’une journée de sensibilisation au don de la moelle osseuse

Rachel Garnier vous conduira avec plaisir sur tous vos trajets en Ile de France et en province avec sa société Alliance VTC Prestige 94. Pour réserver : cliquer ici.

Les 3 points clés pour créer sa société de VTC

Creer societe VTC

Cet article est proposé par Quentin Clapot de My Business Plan, société d’accompagnement d’entrepreneurs dans leurs démarches de création d’entreprise.

Lorsqu’il est question de se lancer dans l’activité du VTC, le statut d’autoentrepreneur est possible comme le fait de créer une société. Si vous souhaitez embaucher des salariés, notamment des chauffeurs, ou vous associer avec d’autres personnes, la seconde solution est privilégiée. Et pour cela, des règles indispensables sont à suivre, que ce soit pour la création en elle-même ou pour pérenniser l’activité avec un maximum de succès.

La naissance de la société

Pour faire connaître sa société, il faut avant tout la faire naître. Plusieurs démarches sont à effectuer car le secteur est très règlementé. Pour les chauffeurs, Il est nécessaire d’obtenir une carte professionnelle VTC auprès de la préfecture qui suppose la réussite d’un examen en 5 épreuves, d’avoir une expérience professionnelle de chauffeur professionnel de transport de personnes d’au moins 1 an au cours des 10 années précédant la demande de carte professionnelle, et d’avoir suivi l’enseignement de prévention et secours civiques de niveau 1, depuis moins de 2 ans. Auparavant, une formation de 250 heures était primordiale. Depuis le 1 er janvier 2016, elle a été remplacée par l’examen.

Pour créer sa société de VTC, vous devez aussi vous inscrire sur un nouveau registre : le registre VTC.

L’inscription peut se faire directement en ligne sur le site du ministère des de l’écologie et du développement durable. La procédure n’est pas la même selon si vous êtes déjà titulaire d’une licence Atout France. Comptez environ 170 € de frais pour l’inscription.

Pour s’inscrire au registre, vous avez besoin :

– Une copie de votre carte grise pour chaque voiture de transport avec chauffeur utilisée par l’exploitant

– Le justificatif de l’immatriculation de l’entreprise

– Une copie de carte professionnelle VTC pour chaque conducteur employé

– Une attestation d’assurance responsabilité civile professionnelle

– Le justificatif de votre capacité financière (sauf si vous êtes propriétaire du véhicule ou si location de plus de 6 mois) avec en général un minimum de 1 500 € dans le capital social

Il sera aussi question de choisir le statut juridique le plus adéquat à votre activité. Si vous êtes seul associé, vous avez le choix entre l’EURL ou la SASU. À plusieurs associés, les statuts les plus répandus sont la SARL et la SAS.

Pour le reste, les démarches administratives pour immatriculer votre société restent les mêmes qu’une entreprise lambda avec une déclaration au registre du commerce et des sociétés ou en s’inscrivant directement auprès de l’URSSAF selon si vous avez une activité commerciale ou libérale. Il faudra aussi déclarer votre local, publier la création de la société dans un journal d’annonces légales, adhérer à un centre de médecine du travail, etc.

Un business plan pour une levée de fonds et piloter votre entreprise

Business plan VTC

Pour la bonne gestion de votre activité ou pour son développement, la rédaction d’un business plan est indispensable. Ce document entre 20 et 30 pages résume toute la structure de votre business et ce qui fait votre succès. On retrouve précisément une étude du marché comprenant les chiffres clés du marché ainsi qu’une analyse de la concurrence, le business model, les plans d’actions, et les prévisions financières. Il est utile en interne en étant un document de pilotage à suivre.

Mais il peut aussi servir à convaincre des investisseurs d’apporter des fonds au sein de votre société lorsque vous en avez besoin dans le cadre du développement de votre société. Par exemple pour investir en communication ou dans l’embauche. Ainsi, vos arguments se basent sur le business plan. À l’intérieur, vous pouvez rajouter les besoins auxquels vous répondez, la présentation de l’équipe et en quoi elle vous permet de répondre à vos objectifs. En résumé, tous les arguments possibles pour séduire les financeurs. Attention à ne pas oublier l’executive summary en préambule de votre business plan qui représente la synthèse en 2 pages de votre business plan.

Il sera question aussi par la suite de pitcher votre projet devant ces mêmes investisseurs. Cela demande beaucoup de travail et une bonne préparation. À travers votre business plan et votre pitch, l’investisseur juge votre capacité à innover, trouver des idées, votre esprit entrepreneurial et vos compétences professionnelles, notamment pour gérer une entreprise. Ne négligez surtout pas cet aspect. Pour avoir une idée de la présentation d’un business plan, vous pouvez télécharger le modèle de business plan pour VTC.

Un positionnement clair et compréhensible

Maintenant que la société est créée, il faut désormais savoir vendre son produit. Un travail en amont est à effectuer pour bien débuter son activité. Cela passe par l’étude de marché, réalisée au cours de l’élaboration du business plan. Elle va vous permettre de bien juger la santé du marché et comment se comportent les clients, et ce qu’ils recherchent. Le meilleur moyen est d’aller sur le terrain interroger vos potentiels clients avec des questions quantitatives et qualitatives. L’objectif est de comprendre leurs attentes et d’adapter votre stratégie en fonction. Avec l’étude de marché, vous analysez aussi les concurrents, leurs points forts et leurs faiblesses. Le but ici est d’observer ce qui fonctionne chez eux, ce qui fait leurs facteurs clés de succès et de ne pas reproduire les mêmes erreurs. Attention à vous différencier et d’avoir un positionnement clair. En effet, en pensant à vous, les clients doivent savoir à quels types de prestations ils peuvent avoir droit. Est-ce du luxe ou est-ce simplement une voiture qui nous emmène d’un point A à un point B ? Il faut être l’entreprise de référence sur votre positionnement et le client vous choisit en préférence lorsqu’il cherche la prestation que vous vendez.

Ainsi, une bonne vente de vos prestations avec une gestion financière bien tenue et une marge suffisante pour couvrir les charges fixes vous permettront de pérenniser votre activité.

Conclusion

Les entrepreneurs souhaitant créer leur entreprise de VTC font face à plus en plus de règlementations. Il faut un certain vécu dans le métier pour pouvoir lancer sa propre activité. Face aux nombreux concurrents, il est de plus en plus difficile de se démarquer. Une levée de fonds peut aider à cela, réalisable avec la rédaction d’un business plan où une charge de travail importante est demandée. Par la suite, la réussite de l’entreprise sera en partie du ressort de l’entrepreneur et de la gestion de son entreprise.