Cette semaine nous vous amenons à la rencontre de Christian Charreton Chauffeur VTC à Lyon et partenaire d’Eurecab depuis 5 ans. Christian a une très bonne connaissance de la région Rhône-Alpes Auvergne et de ses alentours. Il vous transporte dans une Renault Talisman Initiale Paris (2018), toutes options. Il parle parfaitement le français, et un peu Anglais et Espagnol. Christian propose des Sièges enfants sur demande et accepte les animaux. Il nous explique son parcours, ses motivations dans le métier de chauffeur VTC et nous fait part de bien d’autres sujets.

Bonjour Christian, quel est votre parcours ?

Mon parcours il est tout simple. J’étais dans le bâtiment, j’arrivais en fin de carrière et je ne me voyais pas arriver à la retraite et rester à la maison à ne rien faire. Ainsi peu de temps avant la retraite, Uber faisait beaucoup de publicité, j’ai décidé de me lancer vu que le métier n’avait pas l’air a priori bien compliqué (il sourit).

J’avais par la suite le choix entre chauffeur VTC et chauffeur de car (dont l’examen n’est vraiment pas donné). Il faut ajouter à cela que  j’ai connu beaucoup de difficultés au début de ce projet car ne maitrisant pas forcément tous les rouages du domaine, j’étais une cible facile (c’est là qu’une entreprise de location de voiture m’a arnaqué de l’argent) ce qui a vraiment accentué mon incertitude de devenir VTC à Lyon. Avec le temps j’ai acheté un véhicule et tout est reparti de plus belle jusqu’à aujourd’hui.

Qu’aimez-vous dans votre métier de chauffeur VTC à Lyon ?

Disons que personnellement j’aime le contact avec les gens. On voit beaucoup de visages et tous styles de personnes quand on est chauffeur de VTC ; De plus j’aime la conduite et l’un dans l’autre, ces deux aspects ont été essentiels pour me faire me lancer dans le métier.

Quelle est votre relation à entrepreneuriat ?

En tant qu’entrepreneur, le plus important pour moi, c’est la liberté de faire ce que je veux, de ne pas avoir pas de patron qui me dise ce qu’il faut faire et ce qu’il ne faut pas faire. Ce n’est pas quelque chose que j’apprécie vraiment. Pour moi entre entrepreneuriat rime avec liberté et j’ai vraiment besoin de ma liberté. (Il sourit) 

Qu’est-ce qui vous plaît dans le partenariat avec Eurecab ?

Ce que j’aime avec Eurecab c’est surtout la liberté que vous nous offrez. 

Christian

chauffeur partenaire

Avec les autres, je n’ai pas du tout la même liberté. Car parfois les conditions des courses que nous sommes obligés de prendre ne sont pas du tout optimales. Or avec Eurecab on est quand même assez libre d’accepter ou de refuser une course qui ne nous convient pas. J’aime plus particulièrement le fait qu’on puisse fixer nos propres prix avec Eurecab. Ce qui n’est pas le cas avec les autres plateformes qui vous imposent leurs tarifs.

Vos avis sont excellents sur Eurecab ! Quel est votre secret ?

A priori Oui ! (il rit). En tant que chauffeur VTC à Lyon comme dans plusieurs autres villes de Provence, on a tendance souvent à vouloir arrêter quand on voit dans les aéroports des chauffeurs qui ne sont pas forcément en règle et qui se font de l’argent dans votre boulot sans avoir à payer d’impôts. On se dit pourquoi continuer un métier dans ces conditions. Mais quand  on reçoit en retour de bons avis clients on a forcément envie de continuer pour ces gens-là et cela nous remet en selle.

Pour ce qui est de mon secret, je n’en ai pas spécialement : je m’adapte juste à chaque client. Ils y en a qui aiment la conversation, d’autres non et il faut nécessairement s’adapter.

Christian Charreton Vtc à lyon  dans sa voiture

Courses réalisées

Avis clients

Christian VTC à Lyon près de sa voiture

Certains clients deviennent récurrents au bout d’un certain temps. Il en a même que j’ai comme clients depuis plusieurs années.

Ce métier m’a permis également de m’ouvrir davantage aux gens, moi qui suis de nature un peu réservé. On y rencontre tellement de monde que pour avoir de bons avis, il faut aller vers les autres, s’ouvrir un peu.

Il y a aussi mes tarifs  qui sont assez raisonnables. Les clients me disent  » mais vous n’êtes pas cher !  » Je leur réponds que je préfère être pas trop cher sur certaines courses pour que les clients aient le courage de revenir plusieurs fois.

Racontez-nous la course qui vous a le plus marqué en tant que VTC à Lyon

Il n’y pas de course qui m’a particulièrement marqué. C’est juste que j’aime bien plaisanter avec les clients et ce sont souvent des petites histoires sympathiques.

Votre mot de fin ?

Merci à vous de nous donner la parole, tout ira bien. 

Merci à Christian  pour cet échange ! Pour un avis personnel sur la qualité de sa prestation,

Vous êtes chauffeur(e) professionnel(le) ? Rejoignez-vous aussi le réseau de chauffeurs partenaires Eurecab