8 mars, Journée Internationale des droits Femmes, occasion pour nous de rendre hommage à nos Chauffeures professionnelles partenaires qui sont aussi des super women !
Pour commencer, nous vous emmenons à la rencontre de Tatiana, Chauffeure VTC à Paris en Ile de France. Cette femme passionnée et mère de famille, apprécie le contact avec les gens et dispose d’un siège auto et d’un rehausseur au besoin. Ponctuelle, agréable, sécurisante avec une conduite douce, avec Tatiana vous reprendrez plaisir à vous laisser conduire.

Bonjour Tatiana, depuis quand exercez-vous ?

J’exerce depuis 2016. J’étais avant dans le commerce, un ami m’a approché et m’a dit :<< comme tu es battante, essaie ce nouveau métier en vogue, chauffeur de VTC.>> C’est parti comme ça, j’ai fait la formation, j’ai mis une année avant de me lancer, j’ai pris le temps, j’ai vraiment commencé en 2018.

En tant que femme, qu’est-ce qui vous a motivée à exercer ce métier ?

J’ai écouté les conseils de mon ami qui me savait battante. J’aime le contact avec les clients mais aussi pouvoir changer de métier et ce métier me permet de gérer mes horaires moi-même et de pouvoir concilier plus facilement mon travail et ma vie de famille . C’est aussi un bon moyen pour se faire de l’argent, de voir autre chose, d’être libre.
On entend plein d’histoires, même si c’est pour 30 minutes, on apprend beaucoup de choses, on reçoit des conseils et on en donne aussi beaucoup.

Pensez-vous que les clients aiment que ce soit une femme qui les conduise ?

On va dire que c’est mitigé. D’un côté, certains disent que quand on est une femme on ne conduit pas bien. Je suis une femme et une femme noire surtout. Au début les gens sont un peu méfiants pour eux quand on est une femme au volant on conduit mal. Le fait de monter dans ma voiture et voir ma conduite fait que certaines personnes sont plus bienveillantes, et discutent avec moi…donc le challenge sera de toujours bien faire.

De l’autre côté en tant que femme on inspire beaucoup de sécurité à pas mal de personnes. Les clients disent qu’on est beaucoup plus bienveillantes et on prend plus soin des autres.

Une course qui vous a particulièrement marquée ?

Oui, je me souviens d’une course avec une dame et ses parents. Ma journée avait commencé avec des bouchons et j’ai eu un retard de 30 minutes sur toutes les 5 courses que j’avais sur cette journée. J’ai envoyé des messages à tous les clients, mais sur les 5 il y avait cette dame, j’ai vu les commentaires qu’elle m’a laissé à la fin de la course. Ses commentaires m’ont vraiment marquée parce que si elle avait été sur la route pour voir comment j’ai conduit ce jour là pour qu’elle ne rate pas son vol : elle n’aurait pas dit ça.

Je me dis que ce n’est pas bien, les commentaires n’étaient pas du tout agréables. Je peux comprendre qu’on soit énervé par rapport au retard mais il y a des choses qu’on ne dit pas.

En dehors de votre métier, qu’est-ce que vous aimez faire ?

J’aime m’occuper de ma famille, j’essaie de me donner du temps en fonction de mon planning. Je profite pour me reposer surtout, parce que la conduite fatigue beaucoup ! Depuis que j’ai commencé ce métier je suis devenue une grosse dormeuse. Sinon à part dormir (rires) je profite de mes enfants, je fais des sorties avec eux.

J’ai 3 enfants, et ils comprennent ce que je fais parce que j’ai toujours travaillé en décalé, ils savent que je peux travailler de nuit comme de jour.

Un conseil à donner à une femme qui veulent se lancer dans ce métier ?

Pour celles qui veulent se lancer, je dis toujours qu’il peut y avoir des aléas de la conduite : Il faut aimer la conduite avant tout.

La seconde chose c’est la patiente . On peut avoir affaire à toutes les sortes de personnalités et d’humeurs, il faut être capable de savoir gérer chaque cas.

Enfin il faut aimer travailler et être sur la route , parce que parfois c’est dur d’être tout le temps sur la route avec les bouchons et ceux qui conduisent d’une certaine manière.

Qu’est-ce qui vous plaît dans le partenariat avec Eurecab ?

Depuis que j’ai découvert cette appli, ça a changé ma vie. Eurecab a changé ma vie, parce que j’ai plus de liberté, je le dis toujours aux clients quand ils me demandent « pourquoi Eurecab ? ». Ça me permet d’organiser ma vie autrement, et d’organiser mes journées.

Le fait d’avoir des courses à l’avance aide à planifier, à savoir quel jour on travaille ou pas, et on sait d’avance son chiffre d’affaires et ce qu’on gagne. L’équipe est très à l’écoute des chauffeurs. Et ça j’apprécie énormément. Ça ne fait que quelques mois que je suis avec vous et c’est une bonne expérience !

Merci à Tatiana pour son témoignage ! Pour vous faire votre avis sur la qualité de sa prestation,RETROUVEZ SON ANNONCE ICI.
Vous êtes chauffeur(e) professionnel(le) ? Rejoignez-vous aussi le réseau de chauffeurs partenaires Eurecab