Naissance des comparateurs dans l’aérien

yield prix

Evolution des prix pour un A/R en avion en fonction de la date de réservation

Depuis une vingtaine d’années, les compagnies aériennes pratiquent le yield management, qui donne lieu à une fluctuation du prix des billets (voir graphe ci-contre). La conséquence en est que pour comparer les prix sur une destination donnée, impliquant différentes compagnies qui pratiquent chacune le yield, le consommateur devrait en théorie surveiller en permanence les devis de toutes ces compagnies … démarche fastidieuse !

Ainsi, en même temps qu’internet est devenu la première source d’information pour préparer un voyage, un achat, … les comparateurs de prix sont naturellement apparus pour répondre au besoin du grand public d’y voir plus clair. Le succès est devenu tel que sur ce segment, la part des billets vendus via un comparateur est aujourd’hui prépondérante.

kayak

Nous connaissons les Kayak, Opodo, Liligo … mais aussi Google qui, suite au rachat de ITA software en 2010, dispose des moyens de comparer les prix en temps réel, et est en train de s’imposer sur ce segment au détriment des comparateurs patentés.

Extension à d’autres secteurs

Les comparateurs se développent également sur d’autres marchés. Citons-en quelques uns :

  • la restauration, où Tripadvisor fournit une information détaillée sur les services, la qualité (avis clients), mais aussi sur les prix, même si ceux-ci sont en principe stables dans le temps.
  • La grande distribution, avec par exemple monsieurdrive qui vous permet de comparer le prix du caddie entre les différentes enseignes.
  • Les stations-service, avec carbeo ou zagaz.

Nous pourrions multiplier les exemples dans l’assurance, l’automobile … de moins en moins de secteurs échappent à la comparaison.

D’une manière générale, les comparateurs servent de point d’entrée pour le consommateur qui cherche la meilleure offre. Pour les commerçants, ils mettent en place une forme de publicité comparative, apportant des clients (ou prospects) à ceux qui jouent le jeu.

Taxis et VTC : soudain, la multiplication des offres

Pour faire un trajet en ville, pendant un siècle on n’a connu qu’une solution : le taxi, dont le prix est régi par le barème préfectoral de chaque département (voir article Eurecab). Avec l’arrivée des Véhicules de Tourisme avec Chauffeur (VTC) fin 2009, et autres formes de covoiturage urbain, on trouve non plus une réponse mais une multitude d’offres présentant différents niveaux de service, qualité, et des prix qui varient désormais dans une large mesure (voir comparatifs Eurecab pour Orly, Roissy, Paris).

Pour répondre à ce nouveau besoin, il était donc naturel que des comparateurs se développent sur le marché des courses en taxi ou VTC.

Et voici les comparateurs de taxi et VTC sur le marché Français

Pour une course en France, on trouve plusieurs sites proposant une information sur les tarifs d’un ensemble de transporteurs (VTC ou taxis). Citons les principaux :

  • Montransport, qui se présente comme un annuaire des chauffeurs assez fourni. L’utilisateur renseigne sa demande de transport, et reçoit par mail les offres des différents chauffeurs potentiellement à même de réaliser la course.
  • Kelchauffeur, que nous présentons dans un prochain article, présente un site de comparaison assez complet : les prix estimés, et pour certaines compagnies, les temps d’approche prévus.
  • Letaximetre : Le site est annoncé comme une version « beta ». Présente les prix estimés pour les principales enseignes de VTC.

A noter, pour ces deux derniers sites, les prix affichés dans le comparateur sont des estimations, éventuellement différentes du prix réel des courses.

Comme le secteur qui évolue rapidement, ces sites annoncent des nouvelles versions. Nous ne manquerons pas de vous informer dès que celles-ci seront disponibles.