Pink-Me-Up rajeunit le VTC à Toulouse

Qu’est Pink-Me-Up ?

Issu de Sup de Co Toulouse, Sylvain Lazaro était spécialisé en droit de la concurrence. Lorsque les lois de 2009 portant la création du régime de VTC entrent en application, il voit une opportunité à saisir, stimulée par ses expériences en Espagne, où l’offre de taxis est abondante et bon marché, ou à Londres, où le régime des « minicabs » est très largement utilisé pour les courses réservées.

Pink-me-up est lancée en 2012. Dans un premier temps, faute d’un nombre suffisant de chauffeurs indépendants dans la région, les fondateurs prennent eux-mêmes le volant. Ils cumulent alors le parcours du combattant de créateurs d’entreprise et la conduite des clients. Cette expérience leur permet d’être au contact du marché, de multiplier les rencontres.

Ensuite, ils ont pu s’en remettre à des chauffeurs indépendants, parfois d’anciens taxis. La société s’appuie sur 15 à 20 chauffeurs, fonctionne essentiellement sur des courses réservées.

A l’avenir, Sylvain envisage une extension du service sur d’autres métropoles, soit en direct soit par le biais d’alliances avec d’autres VTC.

La cohabitation avec les taxis est pacifique, rien à voir avec la « guerre » montée en épingle dans les medias.

Le géant américain Uber vient de débarquer à Toulouse avec son offre pop. Contrairement à Pink-Me-Up, ils ne pratiquent que la réservation immédiate. Ils concurrencent donc essentiellement les taxis.

Combien coûte une course à Toulouse ?

Le comparatif ci-dessous présente les prix publics TTC de Pink-Me-Up en regard d’estimation d’une course en taxi classique réservé.

départarrivéedistancetemps estiméPink-me-up (1)taxi réservé jour (2)taxi réservé nuit (2)
Toulouse, place du capitoleLa Dune, 26 allée des foulques, Toulouse9172425.331.1
Toulouse, place du capitoleLe Bikini, rue Théodore Monod, Ramonville-Saint-Agne10192526.933.3
Toulouse, place du capitoleAéroport Toulouse-Blagnac9.1183025.531.3

(1) tarif de nuit pour les deux premières courses, et forfait aéroport pour la 3e course.

(2) prix estimé à partir du barème préfectoral, en comptant 8€ de trajet d’approche et un supplément d’1€ pour bagages.

Quatre questions à … Sylvain Lazaro

Q: Quelles sont les particularités de la clientèle toulousaine ?

R: la clientèle toulousaine est variée : sorties, aéroports, gares, etc. On y retrouve d’ailleurs pas mal de parisiens en visite à Toulouse !

Q : Quelles sont les spécificités du servcie Pink-Me-Up ?

R : la proximité entre chauffeurs et clients. On n’a clairement pas choisi le positionnement des « chauffeurs de maître », distants et encravatés, et à l’inverse on n’est pas non plus dans la caricature du chauffeur familier imposant l’écoute de RMC à ses clients. Pink-Me-Up crée une ambiance détendue, que les clients apprécient … et ils reviennent !

Q : Pourriez-vous nous faire part d’un coup de cœur survenu à l’occasion de votre aventure ?

R : L’époque où nous conduisions nous mêmes les clients. Nous avons vraiment apprécié de rendre le service directement, de rencontrer les gens, de sympathiser quelquefois. Certaines rencontres ont d’ailleurs débouché sur des contrats.

Q : une galère ?

R : Cette époque était aussi excitante qu’épuisante.

      

A propos de l'auteur Voir tous les posts

Cedric

Leave a Reply

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs nécessaires sont marqués *