Le prix du taxi à Paris pour les nuls

Quand on prend un taxi, on ne sait jamais vraiment combien on va payer. C’est un peu comme jouer à la roulette. Pourtant, le prix de votre course obéit à des règles bien précises. Nous allons essayer de décrypter pour vous le prix du taxi à Paris et vous dire comment payer moins cher.

Prix des taxis : de quoi dépendent-ils?

Les prix des taxis dépendent des facteurs suivants :

  • Du caractère réservé ou non de la course (si vous prenez un taxi dans la rue, vous ne paierez pas la même chose que si vous réservez un taxi à l’avance),
  • De la période de la journée et du jour de la semaine,
  • Du temps passé dans le véhicule et de la distance parcourue,
  • D’éventuels suppléments pour vos bagages ou pour une quatrième personne.

Tout cela a l’air bien compliqué… examinons chacun de ces facteurs constitutifs du prix des taxis tour à tour.

 

Premier paramètre : avez-vous réservé votre course à l’avance?

Un taxi réservé à l’avance coûte plus cher qu’un taxi pris dans la rue.

Vous avez sûrement remarqué que, lorsque vous commandez un taxi par téléphone ou par internet, le compteur affiche déjà un certain montant quand vous montez à bord. Ce montant correspond aux frais d’approche. En gros, le chauffeur de taxi est autorisé à déclencher son compteur dès qu’il a accepté de réaliser votre course. La distance (et le temps) entre le lieu où se trouve la voiture au moment de l’acceptation de la course et votre montée dans le véhicule vous sont donc facturés.

Toute la question est donc de savoir à quel moment une course est attribuée à un taxi, sachant que plus elle sera attribuée tôt, plus vous paierez cher. Ce temps doit normalement permettre au véhicule de rejoindre le point de rendez vous. Dans les grandes villes, les centrales dispatchent les courses généralement 10 minutes avant l’heure de rendez vous.

Dans les zones moins bien desservies, ce délai peut être augmenté. En banlieue parisienne par exemple, ce délai peut atteindre 20 minutes. Le compteur peut dès lors afficher un montant très significatif (15-20€) lorsque vous montez à bord du véhicule, surtout si le taxi vient de loin. Faites-y attention!

Au niveau tarifaire, l’idéal vous l’aurez compris est de prendre un taxi dans la rue sans réservation (en maraude). Vous vous épargnez ainsi les frais d’approche. Par contre, vous n’aurez aucune garantie d’en trouver un, ni que ce taxi correspondra exactement à vos attentes (si vous souhaitez un véhicule 6 places par exemple). Mais on ne peut pas tout avoir.

 

Second paramètre : la période de la journée et de la semaine :

Nous avons vu que le compteur ne fonctionne pas de la même manière selon que le véhicule se déplace en marche lente (moins de 30 km/h) ou au-dessus de cette vitesse.

Les coefficients horokilométriques varient également en fonction du jour de la semaine et de l’heure. Ces différentes valeurs sont regroupés sous les lettres A,B et C. A Paris, nous avons la tarification suivante :

TarifCoût marche lenteTarif kilométriqueA quel moment ce tarif s’applique-t-il ?
A32.00€/h1.04€/kmDu lundi au samedi entre 10h et 17h
B37.63€/h1.27€/kmDu lundi au samedi entre 17h et 10h
Le dimanche entre 7h et 24h
Les jours fériés
C35.10€/h1.54€/kmLe dimanche entre 0h et 7h

Pour les taxis, la période la plus rémunératrice est donc le dimanche, entre minuit et 7h du matin. Le coefficient kilométrique est alors le plus élevé et les conditions de circulation permettent d’avaler les kilomètres. La demande est également très forte… qui n’a pas fait l’expérience d’une recherche désespérée d’un taxi un dimanche matin en sortie de soirée ? C’est le moment où les prix des taxis sont les plus élevés.

Seul bémol : une clientèle parfois agitée et ivre.

IMG_0216

 

Troisième paramètre : Le temps passé dans le véhicule et la distance parcourue :

Le compteur des taxis est horokilométrique. Cela signifie que le prix de la course dépend de la distance et du temps passé dans le véhicule. Plus précisément, le compteur applique une tarification horaire quand la vitesse du véhicule est inférieure au seuil de marche lente (environ 30km/h) et applique une tarification kilométrique lorsque le véhicule circule au-delà de cette vitesse. Cela explique pourquoi le compteur continue de tourner aux feux rouges ou pourquoi une course coûte au final plus cher quand il y a un embouteillage. Le chauffeur est rémunéré en fonction du temps qu’il passe dans le véhicule.

N’allez pas croire toutefois que le chauffeur a intérêt à rouler lentement. En effet, un rapide calcul montre qu’il est préférable pour lui d’avaler des kilomètres :

Rémunération horaire du chauffeur en fonction de sa vitesse (chiffres TTC et avant charges)

VitesseTarif ATarif BTarif C
< Marche lente32€/h37.63€/h35.10€/h
50km/h52€/h63.5€/h77€/h
100km/h104€/h127€/h154€/h

Tarification parisienne – chiffres 2014

Ainsi, pour un chauffeur, la rémunération sur autoroute peut atteindre des niveaux bien supérieurs à celle perçue en ville.

Retenez simplement qu’il faut éviter de prendre un taxi si la circulation est bloquée (d’ailleurs, vous irez peut-être plus vite à pied ou en métro?). Par ailleurs, optez toujours pour le chemin le plus court.

NB : Si vous n’habitez pas à Paris, vous pouvez vous rendre ici pour trouver les tarifs de votre département.

 

Quatrième et dernier paramètre : les suppléments :

Pour finir, voici les suppléments que les taxis peuvent appliquer aux courses (prix des taxis parisiens) :

  • Pour le transport de bagages (à partir du 2ème) : 1€/bagage supplémentaire
  • Pour le transport de 4 personnes ou plus : 3€/ personne à partir de la 4eme personne

 

Pour conclure… Prix des taxis : comment faire des économies ?

Voici quelques conseils simples pour éviter une note trop salée :

  • Préférez toujours un taxi pris dans la rue (en maraude) à un taxi réservé en avance,
  • Evitez de prendre le taxi en cas d’embouteillages, surtout s’il faut passer par des itinéraires qui rallongent la course pour contourner les difficultés,
  • Si vous le pouvez, choisissez vos horaires de déplacement : la semaine entre 10h et 17h, la circulation est acceptable et les tarifs sont les moins chers,
  • Si vous réservez un taxi, sortez un peu avant l’heure de rendez-vous. Cela vous évitera de payer quelques minutes d’attente.

Photo : Aleksejs Busarovs

   

A propos de l'auteur Voir tous les posts

Théodore

3 commentairesLaissez un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs nécessaires sont marqués *